Ferrari Club 400

Réparation des moteurs d’assistance électrique

 Les 400 a partir de 1983 et surtout la 412 ont été dotées de multiples petits moteur électriques qui sont venus s’ajouter aux traditionnels moteur actionnant les rétroviseurs electriques: moteur de fermeture des boites a air dans le compartiment moteur permettant le distribution de l’air dans l’habitacle, assistance electrique des fauteuils et du coffre arriere, etc…

Les pannes des petits moteur électriques dans le circuit de chauffage par exemple peuvent s’averer problematiques, etant donné la difficulté a trouver ces pieces aujourd’hui. La plupart des moteurs étaient probablement fournis par le Japon ( Mabushi ) , et en cherchant dans leur catalogue on trouverait probablement des équivalents. Mais certains membres ont trouvé une solution plus efficace, plus rapide et moins couteuse: réparer soi meme ces petits moteurs!

 Voici comment passer a l’action…

1) Sortir le moteur de son logement.

2) Dessertir la cage: s’il s’agit de métal embouti il suffit de le « déplier » avec un tournevis, s’il s’agit d’un sertissage plus complexe il faudra « meuler » avec une perceuse de type « dremel » / « maxicraft ».
La cage doit alors s’ouvrir un peu comme une boite de pellicule photo.

3) Sortir le rotor en force si besoin. On pourra par exemple prendre la cage en main et frapper la queue rotor sur une surface dure, un peu comme si l’on plantait un tournevis dans un pierre (le manche étant la cage, la pointe étant la queue du rotor). Cette méthode fait gagner un temps fou… Le rotor sera alors expulsé hors de la cage.A ce moment le couvercle de la cage doit rester sur le rotor avec les balais.

3) Retirer le rotor en prenant soin de ne pas trop tordre les balais, et vérifier qu’il reste des charbons sur les balais. C’est tres souvent le cas,  mais s’il n’y a plus de charbon , cela devient très (trop) compliqué.

4 ) Dans le cas où les charbons sont encore présents, ces moteurs étant tres exposes dans nos voitures, le rotor risque d’avoir pris l’eau et d’être tout collé. Nettoyer le collecteur du rotor (= la partie cylindrique en contact avec les balais) avec une gomme pour stylo à bille. au besoin utiliser du papier ponce très fin. Idéalement un tourneur pourrait rectifier ce collecteur mais cela nécessite un outil spécial.

5 ) Remonter le tout. Si besoin souder la cage à l’endroit ou elle était sertie.

Pour les maniaques plonger le moteur dans de l’eau savonneuse et le faire tourner 15 secondes sous 6 volts (= mettre en série le moteur avec une ampoule de clignotant), moteur immergé. Cela permet de « raboter » le collecteur et les balais.

Le plus long reste de dessertir la cage, toutes les autres manipulations se réalisent en 5 minutes.

Conception : Bloody Banana