Ferrari Club 400

Septembre 2016 : les 40 ans de la 400 à Maranello

Il y a 40 ans, en octobre 1976, Ferrari et Pininfarina présentaient au Salon de Paris la Ferrari 400, évolution de la 365 GT4 2+2 mise en production à peine quatre années plus tôt.

Plus connue car davantage produite que la 365 qui la précède et que la 412 qui lui succède, mais aussi parce qu’elle a marqué l’arrivée de la boîte automatique et de l’injection (en 1979) dans la production de la marque, la Ferrari 400 est la digne représentante de sa lignée.

Depuis trois ans, le Club envisageait un voyage anniversaire, et fin 2015, les inscriptions étaient lancées.

Retour sur ce pélerinage :

De Bruxelles, de Munich, de Genève, de Zurich, de Milan…et de Paris, de la Bretagne, du Pays Basque, de la Savoie…près de 25 400 sont se sont rejointes à Turin le samedi 3 septembre, pour une soirée animée en grande partie par la conférence exceptionnelle donnée par Leonardo Fioravanti, auteur de ce dessin qui restât 17 années en production.

Durant près de deux heures dans une salle mise à disposition par l’hôtel, puis tout au long de la soirée, l’Ingénieur Fioravanti a distillé ses souvenirs, des esquisses de son enfance à la F40. Plus de 10 Ferrari devenues iconiques sont nées de son trait du début des années 70 à la fin des années 80.

Le programme du dimanche fut assez varié : Grand Prix de Monza pour les uns, visite d’un domaine viticole dans la région de Monforte d’Alba (RUGGERICORSINI) pour d’autres, ou encore visite du Musée Automobile de Turin.

Grand prix de Monza

Musée national de l’automobile à Turin

Assez focalisé sur l’histoire de FIAT, la firme turinoise, la seule Ferrari de route présente au Musée est une Ferrari 365 GT4 2+2 !

Leonardo Fioravanti a sa place dans la galerie des designers.


Nous nous sommes rejoints ensuite à l’Hôtel Real Fini de Modène qui fut notre siège pour la semaine.

Le groupe fut scindé en trois pour faciliter l’accès aux usines tout au long du séjour.

Usine Maserati

Maserati nous a accueilli très chaleureusement pour une visite de l’usine menée par un cadre de la maison à la retraite.

A l’intérieur, les photos sont interdites. C’est le cas pour toutes les usines.


Lamborghini

Entre rigueur allemande et passion italienne, la visite de l’usine Lamborghini est impressionnante. La partie musée sur place est tout aussi riche.


Usine Ducati

Tout aussi chargée d’histoire, la visite de Ducati méritait largement d’intégrer notre programme.


Usine Pagani

Pagani…exclusif, quasi sur-mesure, nouvelle usine High-Tech. Un autre monde.


Acetaia Boni

L’une des spécialités de la région de Modène est son vinaigre balsamique. L’Acetaia de la famille Boni à Solignano du Castelvetro est parfaite pour découvrir ce produit aux multiples vertus, et le déguster de diverses façons.


Musée Enzo Ferrari à Modène

La visite de l’usine Ferrari à Maranello est très confidentielle. Et nous n’avons malheureusement pas de photos à partager.
Le musée Enzo Ferrari à Modène, lui, est ouvert au public. Cet espace moderne accueille des modèles de la marque réunis la plupart du temps selon un thème.


Déjeuner avec Fabio Lamborghini

Neveu du fondateur Ferrucio Lamborghini, Fabio Lamborghini nous a fait la joie de déjeuner avec nous et de nous conter quelques anecdotes historiques. Longtemps à la tête du musée de la famille Lamborghini (indépendant du musée dépendant de l’usine), il continue de perpétrer à travers le monde le souvenir de son oncle par ses multiples interventions.

Musée de la famille Lamborghini

Au musée de la famille Lamborghini, on vous rappelle que tout a commencé lorsque le fondateur enchaînait les pannes sur sa Ferrari 250 GTE…
Enzo Ferrari avait-il imaginé qu’un client mécontent fonderait sa propre marque automobile ?


Collection Righini :

Les dépendances de la propriété Righini sont remplies d’automobiles anciennes, et surtout patinées. A voir à tout prix, dans cette période où l’on restaure malheureusement à tours de bras ce qui pourtant fonctionne encore.


Collection Panini :

Chez Panini, c’est agriculture, fromage et Maserati.


Toni Auto :

Toni Auto est une institution. Idéalement situé juste en face de l’entrée de l’usine Ferrari, certains propriétaires viennent de très loin pour bénéficier du savoir-faire de ce mécanicien hors pair.

Non loin du Cavallino, l’amateur de littérature automobile se devra de render visite à la boutique Formula 1. Plus qu’une librairie, une médiathèque !


Impensable de passer à côté des restaurants mythiques de la région !

Dîner au Cavallino

Dîner au Montana

Depuis longtemps cantines et brasseries de ceux qui travaillent pour Ferrari dans la région, ces restaurants sont devenus de véritables musées, et l’ambiance y est…ferraristique.

Da Pasticcino à Castelnuovo Rangone fait aussi partie de ces adresses.


Dîner de Gala

La semaine s’achève avec le dîner de Gala à la Casa Sepe à Pozza di Maranello. Une autre somptueuse propriété.


Merci à l’ensemble des participants et à ceux qui ont transmis leurs photos.

Conception : Bloody Banana