Ferrari Club 400

Septembre 2017 : Bretagne

Tout d’abord, le seul élément qu’il est impossible de prévoir : le temps ! Le début de cette sortie le vendredi soir commença de bien mauvaise manière : des trombes d’eau. Et puis miracle, malgré les prévisions, plus un nuage le samedi matin, idem dimanche. Cela nous a permis de maintenir le programme initial.

Vendredi arrivée des premiers participants dont un fidèle venu de la région lyonnaise. Le reste des participants s’annonce pour le lendemain matin. Tout le monde aide à préparer le dîner (tomate du jardin, mozzarella) puis un grand plateau de fruits de mer, fromages et gâteaux. Tout cela bien arrosé ! Les discussions se prolongeront jusqu’à 2h du matin. Heureusement l’hébergement n’est pas loin (les Agapanthes les uns, un hôtel à Malestroit pour les autres).

Samedi vers 11h, les cinq Ferrari sont bien là. Nous décidons de partir déjeuner à la Roche Bernard au Sarah B. Tout le groupe préfère la solution bateau et nous prenons la route d’Arzal sur La Vilaine (30kms). Croisière tranquille (la vitesse est limitée !). Tout le monde trouve le cadre magnifique. Déjeuner sympathique dans ce restaurant toujours plein (spécialités : moules, fish and chips, et suicide au chocolat). Retour à Talhouët pour un peu de mécanique (l’une des voitures a besoin d’une petite révision) et nous partons pour le parc de Bodélio (10 km). C’est un endroit classé de 400 hectares clos de mur, arrangé par l’architecte Alphand (celui des jardins de Bagatelle). Nous prenons le goûter au kiosque avec une coupe de champagne. On part directement de Bodélio vers Rochefort-en-Terre pour visiter « Le village préféré des français 2016″. Nous garons les six Ferrari sur la petite place du village avec l’accord du maire (un passionné de voitures anciennes). Visite de ce bel endroit puis nous rejoignons la crêperie « Le Café Breton ». Il nous est raconté l’histoire de ce village avec l’arrivée au début du XXème siècle de l’américain Mr Alfred Klots qui en a fait un peu le Barbizon local, attirant beaucoup de peintres. Nous rentrons à Talhouët pour une fin de soirée plus raisonnable que la veille.

Dimanche matin, il fait encore beau mais prudence. Nous restons donc à Talhouët pour finir les fruits de mer. Une équipe va au potager chercher des tomates, des framboises et des fraises (un peu abimées par la pluie de vendredi). Une autre se promène dans le bois avec le Jogger électrique (malheureusement pas de champignons). Après le déjeuner, un peu de mécanique sur une autre Ferrari (juste un problème de phare récalcitrant) et surtout toutes les voitures passent au nettoyage pour les photos. Sauvé par le gong ! Juste après la pluie arrive. Bon timing. Bonne ambiance !

Conception : Bloody Banana